Les patients ayant une maladie rénale chronique (MRC) sont particulièrement exposés aux infections. En effet, les infections constituent la deuxième cause de mortalité chez les patients insuffisants rénaux chroniques terminaux [1]. Les patients dialysés présentent un dysfonctionnement immunitaire les rendant plus sensibles aux infections [2]. Ce dysfonctionnement immunitaire résulte d’une baisse de l’immunité humorale et cellulaire, diminuant ainsi l’activité des cellules du système immunitaire (lymphocytes B et T, monocytes, macrophages…) et se traduisant alors par une baisse du taux d’anticorps [2]. Ce dysfonctionnement immunitaire s’observe dès le début de l’insuffisance rénale, toutefois il s’accentue avec la progression de l’insuffisance rénale et culmine en dialyse.

 

Bactériologie :

L’indication, la voie d’administration et la posologie usuelle de certaines anti-infectieux ont été revues et validées dans le cadre d’un travail conjoint entre la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française (SPILF) et GPR, entre septembre 2016 et février 2017. Les informations présentées sur GPR, tant pour les posologies usuelles que celles adaptées à la fonction rénale, sont evidence-based. Elles peuvent être différentes de celles retrouvées dans les Résumés des Caractéristiques du Produit. Ce travail a pour but d’améliorer le Bon Usage Clinique des Anti-Infectieux, en proposant des schémas d’administration avec le meilleur rapport efficacité/tolérance pour la pratique clinique d’aujourd’hui.

Retrouvez deux présentations sur ce sujet communiquées en Juin 2017 dans le cadre des 12èmes Journées des Référents en Antibiothérapie et aux Séminaires Universitaires de Néphrologie en Janvier 2018 en cliquant sur les images ci-dessous.

 

Journée_Référents_ATB_2017 SUN_SPILF-GPR_2018

 

 

Virologie :

L’hépatite virale C est une des pathologies virales les plus fréquentes chez les patients ayant une MRC [3,4] et elle constitue un facteur de risque de mortalité chez les patients dialysés [5,6]. Ainsi, il est recommandé par les KDIGO (Kidney Disease Improving Global Outcomes), de dépister l’hépatite C chez les patients ayant une MRC [7].

Par ailleurs, les patients insuffisants rénaux sont un groupe de patients particulièrement à risque d’infection par le virus de  l’hépatite B [8]. En effet, ces patients sont exposés à des produits sanguins et à une possible contamination par la dialyse [2]. De plus, la MRC est fréquente chez les patients présentant une hépatite B. En effet, l’étude française HARPE a rapporté que 64.6% des patients HBsAg+ présentaient une MRC avant l’initiation d’un traitement oral contre le virus de l’hépatite B [9].

La MRC est également fortement associée  au VIH. En effet, d’une part la prévalence de la MRC est de 4,9% [10] chez les patients porteurs du VIH en France et d’autre part, les patients VIH peuvent développer une néphropathie associée au VIH ou HIVAN (HIV-associated nephropathy) [11].

 
 

 

 

Bannière_Inscrivez-vous_728x90_2

 

 

 

Références

1.         Van Dijk PC, Jager KJ, de Charro F, Collart F, Cornet R, Dekker FW, et al. Renal replacement therapy in Europe : the results of a collaborative effort by the ERA-EDTA registry and six national or regional registries. Nephrol Dial Transplant 2001; 16: 1120-9.

2.         Johnson DW, Fleming SJ. The use of vaccines in renal failure. Clin. Pharmacokinet 1992; 22: 434–446.

3.         Kamar N, Alric L, Izopet J, Rostaing L. Hepatitis C virus and kidney disease. Clin. Res. Hepatol. Gastroenterol. 2013; 37:328–333.

4.         Vallet-Pichard A, Pol S. Hepatitis C virus infection in hemodialysis patients. Clin res Hepatol GastroEnterol 2013; 37:340-346.

5.         Goodkin DA, Bragg-Gresham JL, Koenig KG, Wolfe RA, Akiba T, Andreucci VE, Saito A, Rayner HC, Kurokawa K, Port FK, Held PJ, Young EW. Association of comorbid conditions and mortality in hemodialysis patients in Europe, Japan, and the United States: the Dialysis Outcomes and Practice Patterns Study (DOPPS). J Am Soc Nephrol JASN 2003; 14: 3270–3277.

6.         Fabrizi F, Takkouche B, Lunghi G, Dixit V, Messa P, Martin P. The impact of hepatitis C virus infection on survival in dialysis patients: meta-analysis of observational studies. J Viral Hepat 2007; 14(10): 697-703.

7.         Kidney Disease: Improving Global Outcomes (KDIGO). KDIGO clinical practice guidelines for the prevention, diagnosis, evaluation, and treatment of hepatitis C in chronic kidney disease. Kidney Int. Suppl. 2008; S1–99.

8.         Janus N, Launay-Vacher V, Karie S, Ledneva E, Deray G. Vaccination and chronic kidney disease. Nephrol. Dial. Transplant 2008; 23: 800–807.

9.         Amet S, Bronowicki JP, Thabut D, Zoulim F, Bourliere M, Mathurin P, de Ledinghen V, Benhamou Y, Larrey DG, Janus N, Deray G, Launay-Vacher V, Pol S. Prevalence of renal abnormalities in chronic HBV infection: The HARPE study. Liver Int 2015; 35(1): 148-55.

10. Déti EK, Thiébaut R, Bonnet F, Lawson-Ayayi S, Dupon M, Neau D, Pellegrin JL,  Malvy D, Tchamgoué S, Dabis F, Morlat P; Groupe d’Epidémiologie Clinique du SIDA  en Aquitaine. Prevalence and factors associated with renal impairment in HIV-infected patients, ANRS C03 Aquitaine Cohort, France. HIV Med 2010; 11(5): 308-17.

11. Rao TK. A decade of human immunodeficiency virus-associated nephropathy (HIVAN). Transplant Proc 1993; 25(4): 2439-40.

 

Mise à jour 25/10/2018

 

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Chercher uniquement dans des sites web de santé HONcode de confiance :