L’insuffisance rénale intégrée à la Rémunération sur Objectifs de Santé Publique (ROSP) des médecins libéraux

La Rémunération sur Objectifs de Santé Publique (ROSP) est une rémunération complémentaire proposée aux médecins libéraux, dans le cadre d’un engagement de respect d’un certain nombre d’objectifs fixés par la Convention médicale. Environ 90000 médecins libéraux vont en bénéficier au titre de la ROSP 2015.

 

L’évolution des thèmes concernés par la Convention et/ou des indicateurs pour une pathologie donnée, par exemple, est nécessaire pour s’adapter à la réalité du terrain, aux enjeux de santé publique, et prendre en compte les progrès réalisés. Dans cet entretien consacré à la ROSP 2015 et aux évolutions attendues pour 2016, Nicolas Revel précise que « Il est clair que certains indicateurs devront être abandonnés parce qu’ils n’ont plus de sens aujourd’hui. Je pense à la prescription des vasodilatateurs qui sont sortis du remboursement. À l’inverse, il serait utile d’inclure de nouveaux indicateurs dédiés à la prise en charge de l’hypertension artérielle ou de la maladie rénale chronique. La lutte contre la iatrogénie chez les personnes âgées, les enjeux liés au tabac et à l’alcool devront aussi être intégrés ».

 

Retrouvez l’intégralité de cet entretien sur le site du Quotidien du Médecin.

 

 

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.

Chercher uniquement dans des sites web de santé HONcode de confiance :